Bienfaits thérapeutiques d un chat de compagnie

29 Déc 2016 by

Partagez cet article !
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
    20
    Partages

Grâce au bien-être que procure la compagnie du chat, le maître voit augmenter ses défenses immunitaires, ce qui favorise le processus d’amélioration et de guérison.

Le chat, grâce à son affection et sa joie, donne envie de vivre et de se sentir bien. Il a été prouvé que la compagnie d’un chat donne des résultats considérables non seulement dans les cas de pathologies psychiatriques, mais également dans les cas d’hypertension artérielle et d’infarctus du myocarde. En effet, observer le chat, le caresser, lui parler dans un contexte serein de non-compétitivité, provoque immédiatement une chute de la pression artérielle.

Le mécanisme en jeu est un processus de type affectif et émotionnel. Le professeur Benson de l’Université de Harvard a mené des études sur la relation entre les émotions, la relaxation et leurs résultats bénéfiques.

Le chat qui relaxe

L’état de relaxation qui dérive de la compagnie d’un animal provoque des changements du point de vue physiologique : le rythme cardiaque ralentit, le rythme respiratoire diminue, les muscles se détendent. Ceci explique l’amélioration de certaines pathologies de l’appareil locomoteur grâce aux animaux.

L’état de relaxation coïncide avec la diminution de production d’adrénaline et d’hormones corticoïdes (les hormones du stress) produites par le corps en réponse à des situations de crise. Les émotions positives, en outre, stimulent la production d’endorphine, qui permet de supporter les stimuli douloureux, et renforcent le système immunitaire, permettant ainsi d’affronter victorieusement les maladies infectieuses.

Vivre avec un chat, qui en général nous choisit, et ne se fait pas choisir, suscite des sentiments forts, tels que l’amour, la crainte, la curiosité, la tendresse. Le professeur Ballarini de l’Université de Parme définit le chat comme « un animal émotionnel, qui charme celui qui le rencontre ».

Par rapport à d’autres animaux, il parvient à provoquer des émotions très intenses au premier regard, grâce à ses yeux si particuliers dans leur forme, profondeur et couleur, qui observent directement leur interlocuteur ; la disposition frontale de leurs yeux ressemble plus au regard humain que la disposition latérale du chien, du cheval et des dauphins par exemple.

Le chat permet d’améliorer notre rapport au monde

Le chat a également d’autres caractéristiques qui donnent envie de le poser sur son ventre et de le caresser : il est petit, moelleux et naturellement propre. Cela le rend particulièrement apte à la vie avec des personnes âgées ou avec des difficultés psychomotrices qui ne pourraient pas entretenir des animaux plus exigeants. Le tenir dans ses bras est très apaisant, car il ne sue pas et exprime clairement sa satisfaction en ronronnant.

Le chat suscite la bonne humeur, rien qu’en l’observant jouer tout seul ou avec d’autres chats ou d’autres animaux. Sa présence permet également d’améliorer nos rapports avec les autres car il peut devenir un sujet de conversation et un passe-temps agréable pour les personnes âgées.

On utilise également les chats dans le traitement des enfants souffrant de pathologies visuelles, car ils leur permettent, à travers le toucher, de prendre conscience des formes et de percevoir l’odeur, la chaleur, le moelleux du chat ainsi que les vibrations agréables qu’ils dégagent en ronronnant.

S’occuper d’un chat peut être un moment très important et utile pour les enfants souffrant de problèmes psychophysiques, car il leur permet d’augmenter leur confiance en eux en constatant leur propre capacité à le nourrir et a lui apporter les soins dont il a besoin.

lire la suite


Partagez cet article !
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
    20
    Partages
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *