Gingembre, curcuma et carottes : un trio de superaliments ?

25 Oct 2017 by

Partagez cet article !
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages

 

Dr. Mercola

Qualifier un légume, une épice ou tout autre consommable de « superaliment » revient à reconnaître qu’il possède des qualités qui dépassent de loin celles des autres aliments de sa catégorie.

Le gingembre, le curcuma et les carottes sont trois superaliments qui se surpassent pour se distinguer nutritionnellement. Si cela vous surprend, voici un résumé de leurs propriétés ainsi que certaines des possibilités qu’ils vous réservent.

L’un des plus importants bonus qu’ils ont en commun : des antioxydants qui combattent les maladies. Les personnes qui consomment du gingembre, du curcuma et des carottes – en particulier les trois en même temps – bénéficient non seulement d’un moindre risque de maladie cardiaque, de cancer et de diabète, mais également de nombreuses maladies soit-disant « moins graves » mais souvent invalidantes, telles que douleurs et inflammations.

Vous ne serez sans doute pas surpris d’apprendre que le gingembre et le curcuma appartiennent tous deux à la même famille botanique, les Zingibéracées. Les deux sont utilisés en cuisine et considérés comme de puissants remèdes contre de nombreuses maladies, depuis des millénaires.

Ils sont particulièrement puissants utilisés en tandem, comme dans le thé curcuma-gingembre (préparé avec une cuillère à café de chaque épice râpée dans une tasse d’eau bouillante ; si vous utilisez des épices en poudre, comptez un tiers de cuillère à café par tasse.)

Notez que les bienfaits de ces aliments – comme de tous les aliments d’ailleurs – proviennent de l’aliment lui-même – et non d’un supplément ou d’un médicament préparé à partir de l’aliment.

Voici autre chose à propos de ces superaliments qui risque de vous surprendre : dans la plupart des magasins, ces cadeaux de la nature incroyablement sains sont assez bon marché, même s’ils sont bio – et il est toujours plus avisé d’acheter bio.

Vous risquez d’être surpris aussi de savoir à quel point les saveurs de ces trois aliments se marient bien. Quels bienfaits particuliers ces trois superaliments procurent-ils donc ?

Puisons dans le curcuma

Le curcuma, ou curcuma longa, est un rhizome tropical et subtropical, ce qui signifie que c’est la racine qui contient l’épice, bien que les feuilles soient également utilisées en médecine chinoise et Ayurvédique indienne.

Il est connu pour ses propriétés cicatrisantes mais aussi pour sa teinte jaune brillant et pour le curry produit à partir du curcuma qui donne aux plats indiens et chinois leur piquant incomparable. Le curcuma ne contient pas de pépins, ce sont les racines qui en assurent la multiplication.

La curcumine , qui lui confère son impressionnante influence thérapeutique, est probablement l’ingrédient actif le plus important de cette épice puissante.

Il a été estimé que ce composé possède environ 150 bienfaits thérapeutiques différents : il stimule notamment votre système immunitaire, protège votre cœur et modère les effets des maladies auto-immunes. Voici encore d’autres bienfaits que peut vous procurer le curcuma.

  • Maladie d’Alzheimer : la recherche indique que le curcuma peut inverser le déclin cognitif et la démence. Une étude portant sur trois patients atteints d’Alzheimer ayant pris des capsules de curcuma pendant 12 semaines, a montré une nette amélioration.
  • Les chercheurs ont indiqué que « Tant les symptômes des patients que les contraintes des aidants ont nettement diminué. »
  • Santé cardiaque : trois études menées dans une université japonaise ont déterminé que des suppléments quotidiens de curcuma peuvent améliorer les facteurs de risques de santé cardiovasculaire et les porter au même niveau que le font des exercices modérés d’aérobic.

    « Nos résultats ont indiqué que l’ingestion de curcumine et les exercices d’aérobic peuvent augmenter la dilatation induite par le flux chez les femmes en postménopause, ce qui suggère que les deux peuvent potentiellement améliorer le déclin lié à l’âge dans la fonction endothéliale. »

  • Douleurs articulaires : l’un des principaux bienfaits de cette épice est de soulager la raideur provoquée par l’arthrite .

LIRE LA SUITE TOUT AUSSI PASSIONNANTE EN CLIQUANT ICI 


Partagez cet article !
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *